Systeme de ventilation43% des Français s’inquiètent des impacts négatifs que peuvent avoir les différents composants chimiques, retrouvés dans les produits utilisés au quotidien, sur leur santé. Quels sont les gestes qui aideront à améliorer la qualité de l’air chez soi?

Bien entretenir le système de Ventilation et de chauffage

Les polluants nocifs produits par le chauffage, les matériaux et les activités quotidiennes saturent l’air intérieur au sein des habitations. Selon une étude effectuée par l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, le taux de pollution à l’intérieur de la maison est huit fois plus élevé qu’à l’extérieur. Les bactéries, les poils d’animaux, les acariens ou les moisissures forment les polluants les plus courants. A cela s’ajoutent les produits de synthèse comme les parfums de synthèse, les colles ou les vernis. Parmi les points à surveiller pour avoir une meilleure qualité de l’air intérieur se trouvent le chauffage et le système de ventilation. Concernant l’entretien du chauffage, effectuez une vérification complète au minimum une fois par an. Avant l’hiver, un diagnostic par un professionnel qualifié est vivement recommandé. Vous trouverez sur ce site des chauffagistes expérimentés, situés dans votre ville ou région, garantissant l’entretien de votre chauffage. En optant pour un chauffage au bois, insert ou poêle, privilégiez une installation étanche, avec une arrivée d’air provenant de l’extérieur. Pour l’entretien du système de ventilation mécanique, un contrôle complet est requis chaque année. Veillez aussi à ce que les ouvertures d’aération restent propres et non obstruées. Faites également fonctionner, quotidiennement et sans interruption, votre ventilation, et cela même en cas d’absence. Limitez enfin au maximum les pertes de chaleur perturbant votre système d’aération.

Les autres bons gestes pour une meilleure qualité d’air intérieur

Voici quelques gestes simples qui vont vous permettre d’améliorer la qualité de l’air au sein de votre foyer. Chaque jour, pensez à aérer, une demi-heure, les divers espaces de vie. Les bouches d’aération et les grilles, ainsi que les conduits de cheminée sont à nettoyer au moins une fois tous les ans. Tous les appareils à combustion, ainsi que le taux d’humidité sont à contrôler de manière régulière par un expert. Pensez à garder le taux d’humidité entre 40 et 60%. Pour chaque pièce de la maison, la température ambiante doit se situer entre 18 et 20°C. Il faut également éviter les ambiances surchauffées. Lors de l’achat de vos meubles, optez pour ceux qui sont en bois massif et gardez un écart de 5 cm entre les murs et les meubles. Les fissures ou les ouvertures au niveau des planchers, des tuyaux et des murs sont à colmater. Même en gardant les fenêtres ouvertes, évitez de fumer à l’intérieur de la maison. Les produits d’hygiène, de bricolage et d’entretien sont à ranger dans un lieu bien aéré. De plus, les doses d’utilisation de ces produits sont à respecter minutieusement. Pensez également à utiliser des produits composés essentiellement d’ingrédients naturels.