volet_parosRénover les volets en bois requiert de la minutie. Comme il s’agit d’un matériau noble et indémodable, il est essentiel de réaliser sa rénovation dans les règles de l’art.

D’abord déposer les volets

La rénovation des volets en bois doit être effectuée avec le plus grand soin. C’est pourquoi il faut les décrocher de leur emplacement et effectuer les travaux en question sur une surface plane et dans un cadre spacieux. La première étape consiste donc à les dégonder et les poser à plat sur des tréteaux. Par ailleurs, si les volets à rénover se trouvent à l’étage, mieux vaut solliciter l’aide d’une autre personne, car fabriqué en bois massif, ils pèsent assez lourd. Pour cela, il est préférable d’utiliser une échelle ou un échafaudage.

La procédure de décapage

Une fois les volets déposés à plat, il faut ensuite procéder au décapage. Pour mieux les nettoyer, il faudrait dans un premier temps faire tomber les écailles de peinture sur les deux faces du volet à l’aide d’une brosse métallique ou d’un racloir. Il faut ensuite le dépoussiérer avec un simple coup de chiffon, avant d’y appliquer une couche de décapant chimique à la brosse plate et respecter un temps de repos de 15 à 20 minutes. Enlever les boursouflures avec un racloir. Il faut ensuite récupérer les déchets et les résidus avec du papier journal ou des feuilles de papier. Rincer le volet à l’eau claire et laisser sécher quelques instants.

Le ponçage

Une fois le décapage réalisé, il faudrait ensuite procéder au ponçage du volet, une étape indispensable avant l’application de la peinture. Il permet de retrouver les surfaces lisses et homogènes du volet. Pour cela, il est préférable d’utiliser une ponceuse vibrante à plateau triangulaire, en commençant par un abrasif à gros grains n°80 pour gommer les aspérités, et poursuivre avec un abrasif fin n°120 ou n°150. Ensuite, il faut dépoussiérer le volet avec un chiffon en coton avant d’appliquer la peinture.

Application de la peinture

Avant d’appliquer la peinture définitive, il faut respecter procéder à quelques préparatifs. Il faut tout d’abord appliquer une sous-couche de peinture destinée au bois extérieur. En plus d’être insecticide et fongicide, ce produit favorise aussi l’accrochage de la peinture définitive sur le bois. Après un temps de repos, on peut alors appliquer la peinture destinée aux boiseries extérieures. Pour cela nous utiliserons une peinture microporeuse, car elle imperméabilise les volets tout en les laissant respirer. Il est recommandé d’appliquer deux couches. Il faut ensuite laisser sécher les volets à l’abri de la poussière. Une fois la peinture durcie, on peut enfin les remettre à leur place.