Envie de transformer votre intérieur grâce à la pose de carrelage ? Le revêtement de sol compte beaucoup dans l’aspect esthétique d’une pièce. La couleur, la texture et la luminosité doivent être en harmonie avec celles des murs. Carrelage salle de bain ou carrelage cuisine, vous avez l’embarras du choix. Toutefois, il faudra également penser à la qualité de la pose du carrelage sol. Quand on n’est pas spécialiste du carrelage, il faut bien se documenter et commencer à travailler sur une petite parcelle. Prêt à embellir vos pièces à vivre ? En lisant cet article, la pose de carrelage n’aura plus de secret pour vous !

Choisir le carrelage

Tout dépendra du rendu esthétique recherché, mais aussi de la résistance du matériau. Certains endroits plus humides nécessitent un revêtement étanche et solide. En matière de carrelage intérieur, vous avez l’embarras du choix. Pour un effet rustique, optez pour du carrelage ancien en terre cuite. Il existe en mosaïques, mais aussi en dalles d’une dimension plus large. À titre décoratif, les mosaïques sont parfaites pour un carrelage mural. Si vous préférez le carrelage moderne, choisissez du carrelage en marbre ou du grès cérame. Vous pourrez opter entre deux finitions de carrelage grès cérame, à savoir le grès cérame  émaillé et « polie ». Pour sa grande résistance, on choisira de préférence le carreau de ciment pour un carrelage extérieur. Si vous êtes souvent tenté de changer de revêtement, optez pour le carrelage imitation ou le carrelage adhésif. Enfin, la taille de la dalle a aussi toute son importance. Les petits carreaux sont destinés aux petites pièces  et le carrelage grand format  convient aux salles spacieuses.

Préparez la surface à carreler

Pavage de sol et mur, quel que soit le type de support, il faut commencer à bien nettoyer la surface. Un sol bien préparé garantit une pose parfaite et durable. Vous éviterez que les dalles se décollent ou présentent des fissures avec le temps. Pour ce faire, munissez-vous d’un aspirateur ou d’un nettoyeur haute pression pour enlever tous les débris et les particules. Cette préparation doit être faite minutieusement pour que la colle adhère bien avec le support. Ensuite, réalisez un lavage avec un détergent pour lessive afin d’éliminer tous les résidus de poussière. Certaines situations imposent également d’autres préparations à faire. Par exemple, si le sol est poreux, il faudra rajouter une couche de mortier colle pour le rendre plus étanche. Enfin, si vous avez déjà un carrelage salle existant, la pose d’une colle spéciale revêtement est nécessaire.

Le traçage des lignes

Une fois le sol bien nettoyé, place au traçage des repères. En effet, pour poser du carrelage, déterminez la répartition des dalles et l’axe de la pose. Evitez de travailler sans repères, sinon vous aurez des carreaux non alignés. Si vous choisissez l’axe de la porte, alors tracez une ligne droite et perpendiculaire à ce repère. Cette méthode permet d’avoir des carreaux entiers au milieu de la salle. Tracez une nouvelle ligne perpendiculaire au premier avec une distance égale à la largeur de la dalle.

Pour une grande salle

Si vous avez une salle entière et spacieuse, choisissez une pose au centre. Dans ce cas, déterminez d’abord le milieu pour y tracer ensuite un axe perpendiculaire au mur. Ensuite à partir de ce même point, tracez une seconde ligne perpendiculaire au premier.

Si vous commencez par le contour des murs, aucun traçage n’est indispensable. Par contre, si vous débutez par le côté gauche, respectez cette démarche jusqu’à la fin.

La fixation des carreaux

Une fois les lignes tracées vous pouvez commencer votre carrelage sol intérieur.  Posez une couche de mortier colle et étalez avec une spatule dentée. Pour bien aligner les carreaux, posez un croisillon à chaque intersection. Utilisez une règle pour vérifier que les carreaux sont bien disposés. Une fois que toute la surface est couverte, vérifiez que la surface est bien plane en vous munissant d’un niveau à bulle. Vous pouvez ensuite déposer le joint en veillant au bon espacement des carreaux.