Un revêtement réussi supprime, ou du moins réduit, les risques d’accident. De même, les meubles ne chancelleront pas, sauf s’ils ont un problème de fabrication. Et c’est sans compter sur la question esthétique ainsi que le confort lorsque vous marchez dessus. Enfin, le revêtement doit être un excellent isolant phonique. Voici quelques points à prendre en considération pour bien choisir le revêtement de votre sol.

Consultez les catalogues en ligne

Les vendeurs et fabricants de revêtement pour sol misent depuis un certain temps déjà sur la création de sites internet faite par des experts pour présenter les types de revêtement qu’ils proposent. N’hésitez surtout pas à consacrer quelques heures, voire quelques jour à parcourir ces sites… au moins pour vous inspirer. Faites également le tour d’un grand nombre de magasins spécialisés dans les matériaux de construction immobilières ainsi que la décoration de maison.

Les différents types de revêtement

Il convient de classer les revêtement de sol en 4 grandes catégories. Chacune de ces dernières possède ensuite des subdivisions. Ainsi, vous avez les revêtements en bois (le parquet et le plancher par exemple), les revêtements en matière minérale et en granulats (les dalles de béton par exemple et les carreaux en marbre), les revêtements en textile (les moquettes) et ceux faits en matières synthétiques (le balatum). Notez que, d’une manière générale, le revêtement joue un rôle à la fois de protection et de décoration.

Des revêtements différents pour chaque pièce

Dans votre salle de bain, il n’y a pas mieux que le carrelage. À la rigueur, vous pouvez optez pour du vinyle. Le carrelage en grès cérame est du plus bel effet. Dans le salon, misez sur le bois ou encore des dalles auto-adhésives. Les moquettes végétales confèrent aussi un charme indéfinissable à votre séjour. Dans les chambres, rien ne vaut la moquette. Mais si vous êtes limité financièrement parlant, misez sur des vinyles en rouleau d’une grande épaisseur (au moins 4 millimètres). Enfin, dans la cuisine, le béton ciré est conseillé, ainsi que le sol en linoléum.

Critère de solidité

Le critère le plus authentique, c’est celui donné par le classement UPEC. Cet acronyme signifie Usure, Poinçonnement, Eau, Chimie. Ce classement appartient à la norme CTSB. Soyez donc attentif à ces informations lorsque vous êtes amené à sélectionner votre revêtement.