La réhabilitation de maison s’effectue dans un ordre chronologique bien défini. Du gros œuvre au remplacement de chauffage en passant par l’isolation et autres petits travaux, vous devez être sûrs de commencer les travaux dans le bon ordre. Ainsi, avant de vous lancer dans les travaux de rénovation de votre maison, il importe de considérer l’état actuel de la maison, de l’aboutissement escompté et du budget à allouer au chantier. Si les gros œuvres passent avant les travaux de finition et que d’autres réalisations sont plus économiques que d’autres, ce petit guide vous fournit quelques pistes pour appréhender votre projet de restauration ou de rénovation de votre maison.

Toolbox with tools. Skrewdriver, hammer, handsaw and wrench. 3d

Prendre connaissance des caractéristiques de la maison à rénover : tout répertorier

Avant d’amorcer la rénovation complète de votre habitat, il est envisageable de bien récolter un maximum d’informations sur l’état général de la maison et de faire un listing de tous les travaux mais aussi d’établir l’ordre des travaux. Il est tout de même important d’inspecter les installations telles que le chauffage, la plomberie et l’électricité afin de s’éviter les mauvaises surprises. Avec une connaissance parfaite des mesures des zones à rénover pour choisir en toute facilité les matériaux à agencer, il faudra tenir un planning d’exécution afin d’y inscrire l’ordre chronologique des travaux. Pour avoir une idée générale des travaux de rénovation d’une maison, le futur chantier doit donc être pensé aussi en termes de coût. Votre projet de rénovation ainsi établit doit être validé par le service d’aménagement du territoire de votre commune afin d’obtenir le permis d’urbanisme généralement nécessaire à tout chantier de rénovation.

Le gros œuvre : murs, toiture, charpente, etc.

Elle commence généralement après démolition des structures vieillissantes. Afin de donner une solidité à la structure finale, il est évident qu’il faut réaliser les gros œuvres avant les petits travaux. Les gros œuvres regroupent alors le mur à réfectionner, la charpente et la nouvelle toiture. A cette étape des travaux, il est important de penser aux travaux à venir, en mettant en place des canaux pour le passage des étuis de chauffages, le réseau d’eau et d’électricité, la plomberie et le luminaire.

Le second œuvre : électricité, fenêtres et menuiseries, parquet, etc.

Cette étape consistera à « équiper » et aménager le gros œuvre. On retrouve dans ce type de chantier les travaux d’isolation, de chauffage, de plomberie ou de menuiserie entre autres. Par exemple, le remplacement des fenêtres à simple vitrage par des menuiseries à double vitrage bien plus isolantes sera économique sur le long terme. Vous trouverez un formulaire de demande de devis gratuits pour la pose de fenêtre sur le site de travaux.com. Aussi, la remise en état neuf de l’extérieur du bâtiment peut commencer à ce stade et le plancher et le plafond peuvent être remis en place. En cas d’éventuelle pose d’un plancher chauffant, il peut être intéressant de refaire la chape en béton.

La finition : peinture, déco et derniers détails.

Les travaux de finitions constituent la phase la plus intéressante de la rénovation. De la peinture à la décoration des murs en passant par la pose de moquette, l’étape de la finition est très délicate. Son objectif étant d’exprimer le goût de la beauté et la finesse de la maison rénovée, la finition doit montrer un décor bien soigné et agréable. Le choix des différents matériaux utilisés dans cette phase de phase de finition doit se faire conformément au budget et à l’usage de l’habitat concerné.

Les travaux de rénovations ayant pour but de rendre neuf ce qui était dégradé, doivent être exécutés conformément au plan de rénovation prédéfini. A cet effet, une surveillance permanente du chantier doit être organisée en vue de dénoncer toute irrégularité. Et, lorsque les travaux sont confiés à un professionnel, il faut à tout prix éviter de payer pour toute réalisation non encore faite.