Vous avez enfin décidé d’acheter une piscine et vous étudiez maintenant les options qui s’offrent à vous quant au type de bassin que vous allez installer et au lieu où positionner votre nouvelle acquisition sur votre terrain. Il s’agit d’une étape très importante, car le choix final dépendra directement des caractéristiques de la propriété et de l’aménagement que vous recherchez.

Le sol

Le type de sol sur lequel repose une piscine est très important, car selon sa composition, il faudra peut-être réaliser des travaux supplémentaires afin que le terrain soit drainé correctement. En effet, un sol trop humide pourrait endommager la piscine.

Si le sous-sol contient beaucoup de roche, il faudra peut-être la concasser afin de creuser le sol selon les dimensions désirées, surtout si vous optez pour la piscine creusée. Dans le cas d’un terrain argileux, l’humidité naturelle fera en sorte que le terrain sera plus instable si l’eau ne s’écoule pas correctement. C’est pourquoi il est important de vous assurer que le système de drainage qui se trouve sous la piscine est approprié. Il en va de même si une nappe phréatique se trouve sous votre propriété.

Par ailleurs, même s’il est techniquement possible d’installer une piscine sur un terrain en pente, il est préférable que le bassin soit assis sur un sol plat et stable. De cette façon, les risques de glissement de terrain sont grandement réduits.

La végétation

L’aménagement paysager que vous espérez créer autour de votre point d’eau a également beaucoup d’importance. La végétation peut polluer l’eau de la piscine en y laissant tomber des feuilles et des brindilles, ce qui complique l’entretien.

De plus, il faut penser que les plantes environnantes absorberont l’eau qui se trouve dans le sol. Il faut donc tenir compte de ce détail au moment de préparer le terrain et d’installer le système de drainage.

C’est d’autant plus vrai si de jeunes arbres se trouvent à proximité. Lorsque ceux-ci seront à maturité, leurs racines seront plus imposantes et pourraient même aller jusque sous la piscine, risquant ainsi de l’endommager ou d’affecter le drainage.

L’orientation

Enfin, lorsque vient le temps d’installer une piscine, vous devez également tenir compte de la configuration du terrain, c’est-à-dire des heures d’ensoleillement et des zones d’ombre, ainsi que de l’exposition aux vents dominants. Discutez-en avec votre installateur de piscine, car tous ces éléments auront un impact sur la qualité de vos baignades, l’entretien du bassin et votre intimité.

Votre piscine ne doit pas être située trop près de la voie publique ou de la cour de vos voisins, puisque vous ne voulez pas que ceux-ci puissent vous voir ou vous entendre lorsque vous profitez de votre point d’eau.

De plus, un maximum d’ensoleillement vous aidera à chauffer l’eau de votre piscine, vous permettant ainsi d’étirer la saison de la baignade de quelques semaines, mais cela créera plus d’évaporation aussi. Quant au vent, il refroidira l’eau, en plus de rendre la sortie de la piscine désagréable, d’apporter des éléments polluants dans l’eau et de contribuer à l’évaporation.

Une fois que vous aurez trouvé l’emplacement parfait pour votre nouvelle piscine sur votre propriété, vous pourrez vous lancer dans les travaux afin de profiter du bassin le plus tôt possible.