chauffage au boisLe chauffage au bois reste un indémodable en terme de système chauffant. Performant, écologique, économique, il dispose de sérieux atouts qui séduisent un grand nombre de foyers. On compte aujourd’hui près d’un ménage sur trois qui utilise un dispositif de la sorte. Il est bien loin le temps des simples cheminées, l’offre s’est considérablement développée de nos jours. On compte aujourd’hui de nombreux modèles s’adaptant aux différents besoins et aux diverses habitations. Comment bien choisir ? Décryptage.

Quel système de chauffage au bois pour mon domicile ?

Chaque logement a ses propres besoins en terme de chauffage qui vont varier selon de nombreux facteurs : localisation, surface de vie, isolation, etc. Les systèmes de chauffage au bois aujourd’hui disponibles sur le marché vont pouvoir s’adapter aux différentes attentes et habitudes de consommation des particuliers. Pour ceux qui désirent chauffer une petite pièce, un chauffage d’appoint fera parfaitement l’affaire. Un poêle ou un insert, système s’installant dans l’âtre d’une cheminée traditionnelle, pourront ainsi convenir et répondront aisément aux besoins d’une petite pièce.
Si c’est un chauffage central qui est recherché afin de chauffer l’ensemble du logement, il convient alors d’opter pour un modèle plus puissant, à savoir une chaudière à bûches ou à granulés de bois.

Comment choisir correctement mon chauffage au bois ?

Pour vous aider dans vos recherches d’appareillages, plusieurs indications peuvent vous guider. A commencer par le logo « Flamme verte » qui est un label incontournable des appareils de chauffage au bois. Il est accordé aux modèles offrant une forte performance environnementale.
Autre élément important : le combustible. En effet, les différents chauffages au bois s’alimentent avec plusieurs types de bois : granulés, plaquettes, bûches, etc. Il convient donc de bien choisir le combustible qui vous correspond le plus en fonction de son coût, de son mode de stockage, de sa disponibilité dans un magasin proche de votre logement ou encore de son autonomie.

Le saviez-vous ?

Le bois est généralement moins coûteux que les autres énergies, comme le fioul, le gaz ou encore l’électricité. Il faut néanmoins savoir qu’un chauffage au bois nécessite un entretien plus important qu’un chauffage classique. En effet, l’appareillage se doit d’être ramoné deux fois par an afin que les conduits ne soient pas obstrués par les cendres. Comptez entre deux et trois cent euros par an pour un entretien de la sorte.